Voyager avec ses petits-enfants

Maintenant que vous êtes à la retraite, vous êtes bien décidé à découvrir le monde, et peut-être même à partager celui-ci avec vos petits-enfants. Quel plaisir que de découvrir un nouveau pays à travers les yeux innocents et éblouis de sa petite-fille! Comme c’est plaisant d’établir des liens forts et complices avec son petit-fils dans le cadre d’un voyage! Mais pour profiter de ces bonheurs, encore faut-il en avoir la permission officielle des parents ou des tuteurs! Sans tous les documents appropriés, les agents transfrontaliers pourraient vous retenir à l’aéroport… ce qui compromettrait bien évidemment tous les beaux rêves que vous aviez faits!

Pour éviter tout contretemps et tout désagrément, l’Agence des services frontaliers recommande de vous prémunir des documents suivants :

  • le certificat de naissance ou de baptême, le passeport ou le document d’immigration de l’enfant, peu importe son âge;
  • une lettre de permission du parent ou du tuteur légal. La lettre doit indiquer les adresses et les numéros de téléphone où l’on peut joindre le parent ou le tuteur. Si l’enfant est en garde partagée, il n’est pas trop prudent de faire signer la lettre par les deux parents et d’indiquer les coordonnées de chacun.
  • des photocopies de ces documents, conservées dans un endroit sûr et différent des originaux.
De plus, si vous voyagez en groupe dans plus d’un véhicule, le parent ou le tuteur légal de l’enfant (ou celui possédant la lettre de permission du parent ou du tuteur) devrait se trouver dans le même véhicule que l’enfant lorsqu’il arrive à la frontière pour éviter toute confusion et accélérer le processus.
Mais pourquoi toutes ces mesures? C’est que l’Agence des services frontaliers du Canada participe au programme Nos enfants disparus. Avec de telles mesures, on ne réussit certes pas à empêcher tous les enlèvements, mais on évite de faire plusieurs petites victimes. Même si votre famille est harmonieuse, mieux vaut en faire la preuve pour éviter qu’un beau voyage ne se transforme en cauchemar!
Vous pouvez trouvez plus d’information ici.