Les bienfaits thérapeutiques des animaux pour les aînés – Montréal, Laval, Rive-Sud

Les bienfaits thérapeutiques des animaux pour les aînés – Montréal, Laval, Rive-Sud

Les personnes âgées affrontent divers deuils, comme la perte du conjoint ou la diminution de leur autonomie. Même lorsqu’on ne peut pas remplacer ce que l’on a perdu, il existe diverses manières de trouver la paix et la sérénité. Une source de bien-être a fait ses preuves auprès des personnes âgées, quels que soient leurs intérêts ou leurs circonstances de vie : la zoothérapie. Et c’est là une approche qu’il vaut la peine d’explorer. La zoothérapie est une forme unique de thérapie qui peut être profondément enrichissante et bénéfique pour les personnes âgées. Elle peut améliorer leur bien-être de manière ludique et relaxante, peu importe leur condition. Qu’est-ce que la zoothérapie? La zoothérapie met à profit l’effet apaisant et réconfortant des animaux à travers leurs interactions avec les aînés. On peut profiter de ces effets sur une base occasionnelle ou continuelle. L’objectif général de la zoothérapie est de contribuer à améliorer la qualité de vie des personnes âgées. Elle touche les aspects émotifs, sociaux, physiologiques et cognitifs de la vie. Les animaux de compagnie et la santé des aînés Passer du temps avec un animal a des effets positifs sur la santé mentale et physique des aînés. Des études ont montré qu’une interaction, même de courte durée, a un effet instantané sur l’état d’esprit et sur la pression artérielle. Les bienfaits de la zoothérapie chez les personnes âgées Voici quelques bienfaits connus de l’interaction avec les animaux : création d’un sentiment de bien-être et de calme; amélioration de la motricité (flatter un animal) et de la mobilité (promener un chien); augmentation de la propension à parler, à exprimer ses sentiments; amélioration...

La prévention des maladies du cœur

Nous parlions récemment des vertus de la pomme au sujet de la prévention des maladies cardiovasculaires. Alors que se termine le Mois du cœur, revenons sur le sujet pour nous pencher sur les éléments de base de la prévention des maladies du cœur. Les risques de maladie du cœur Les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) figurent parmi les principales causes de décès au Canada. C’est pourquoi la prévention est si importante. Parmi les facteurs de risques, certains sont hors de notre contrôle, comme l’âge, le sexe, les antécédents familiaux, l’origine ethnique et le fait d’avoir déjà subi un AVC. Toutefois, plusieurs autres facteurs de risque sont des éléments que nous pouvons maîtriser. Il vaut donc la peine d’en prendre connaissance et d’en tenir compte! La pression artérielle Facteur de risque majeur, l’hypertension artérielle survient lorsque la pression artérielle est élevée dans les artères, ce qui force le cœur à faire plus d’efforts pour pomper le sang dans le corps. Il est donc important de faire vérifier votre pression régulièrement et d’apprendre les trucs qui vous aideront à la maîtriser. Le cholestérol Le cholestérol sanguin est lui aussi un important facteur de risque de maladies du cœur et d’ACV. Il y a deux sortes de cholestérol : le « mauvais » et le « bon ». Dans le doute, assurez-vous que votre médecin fasse en sorte que soit vérifié votre taux de cholestérol. Il pourra aussi vous renseigner sur les manières de le gérer. Le diabète Naturellement, lorsqu’on souffre de diabète, on ne peut pas s’en débarrasser aussi facilement que l’on se débarrasse du tabagisme, mais il demeure important de savoir...