Comment les aînés peuvent voyager sans s’inquiéter – Laval, Montréal

Comment les aînés peuvent voyager sans s’inquiéter – Laval, Montréal

Le voyage devrait être une activité accessible aux gens de tous les âges. À la retraite, le contexte de nos vies se prête mieux aux longues absences, lorsque notre carrière est derrière nous et que les enfants ont quitté la maison. Il est enfin temps de sortir et d’explorer le monde! Si la santé le permet, bien sûr. Mais le voyage, à tous les âges, ça peut être stressant. Pour aider les personnes âgées à se libérer de leurs soucis et de leur stress, une bonne planification peut faire une grande différence. Conseils de planification de voyage pour les aînés Voyons quelques conseils et des suggestions utiles pour vous aider à voyager en paix : Bien se renseignerConsulter un médecinRéserver longtemps à l’avanceObtenir une assurance voyageContacter la compagnie aérienneFaire des listesRester en contact Bien se renseigner L’une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour éviter les mauvaises surprises en vacances est de faire beaucoup de recherche afin de bien vous informer à l’avance. Parlez à vos amis et à votre famille pour savoir ce qu’ils savent de votre destination et s’ils connaissent quelqu’un qui a déjà voyagé là-bas. Consultez quelqu’un qui a de l’expérience de première main, vous pourrez obtenir de précieux renseignements. Vous pouvez aussi trouver des articles sur Internet au sujet de la destination de votre choix. Consulter un médecin Il est conseillé aux personnes âgées de consulter un médecin avant de quitter le pays, simplement pour s’assurer de faire un voyage en toute sécurité sur le plan de la santé. Assurez-vous de vérifier si votre état de santé représente un risque de complication en...

Pamplemousse et médicaments : attention!

Vous aimez le pamplemousse ou le jus de pamplemousse? Vous prenez des médicaments? Attention! Réunis, ils peuvent créer un cocktail dangereux! Nous avons parlé récemment des risques de réaction indésirable à un médicament, mais dans ce cas-ci, il est important de souligner la possibilité d’un mélange précis aux effets nuisibles. Les chercheurs savent déjà depuis 20 ans que certains médicaments et certains jus d’agrumes interagissent dangereusement, mais le nombre de médicaments qui réagissent mal au pamplemousse a plus que doublé au cours de quatre dernières années. L’interaction néfaste L’effet nocif du pamplemousse survient dans la métabolisation du médicament, c’est-à-dire le processus naturel de transformation des substances dans l’organisme. En fait, le pamplemousse empêche l’organisme de métaboliser le médicament. Autrement dit, il fait en sorte que le médicament s’accumule dans l’organisme jusqu’à atteindre des quantités dangereuses dépassant de beaucoup la posologie prévue. Les résultats varient selon les médicaments : leur accumulation peut augmenter le risque d’effets secondaires graves ou bien, si un médicament ne devient actif qu’au moment de sa métabolisation, le pamplemousse aura pour effet de l’empêcher d’agir. Il faut noter aussi que le pamplemousse (tout comme son jus) n’est pas le seul fruit à avoir cet effet. Notons que le pomelo, la limette et les oranges de Séville font l’objet des mêmes avertissements. Si vous ne consommez pas de ces fruits, peut-être prenez-vous des produits naturels qui en contiennent? Vérifiez-en les ingrédients! Les effets du pamplemousse sur les médicaments peuvent se faire sentir durant trois jours après la consommation du fruit. Ainsi, il ne s’agit pas seulement de prendre les médicaments à un moment différent de la journée par rapport...