Les troubles du sommeil chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Les troubles du sommeil chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Le manque de sommeil est un problème important qui affecte les gens de tous les âges. De nombreuses personnes âgées éprouvent des problèmes de sommeil, que ce soit sur le plan de la qualité ou de la quantité. C’est malheureux, car les aînés ont besoin de repos pour conserver un bon niveau de bien-être physique et mental. Les raisons physiques du mauvais sommeil chez les aînés Le fait de ne pas réussir à s’endormir le soir ou bien de se réveiller souvent durant la nuit s’explique souvent par des raisons physiques. La douleur comme l’arthrite, l’asthme, l’ostéoporose ou même les brûlements d’estomac; des problèmes de prostate, qui font en sorte que la vessie de certains hommes se remplit fréquemment; des maux non diagnostiqués comme l’apnée du sommeil ou le syndrome des jambes sans repos; des symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur; des médicaments comme les diurétiques, qui sont susceptibles d’avoir des effets perturbateurs. Les raisons émotionnelles du mauvais sommeil chez les aînés Les aînés vivent souvent des choses difficiles, comme la retraite ou la diminution de certaines capacités physiques. Ces épreuves peuvent nuire à leur confiance en eux et à leur estime de soi. Ils sont parfois obligés de déménager dans une autre résidence, ou même une autre ville. C’est aussi une période durant laquelle leurs proches et leurs amis du même âge qu’eux commencent à mourir. Avec le temps, de tels changements peuvent provoquer de l’anxiété, de la tristesse et beaucoup de stress. Voilà autant de raisons de rester éveillé la nuit! Lorsque le mode de vie des aînés nuit à leur sommeil Au moment...
Comment éviter la dépression saisonnière chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Comment éviter la dépression saisonnière chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

En plein hiver, les aînés et les aidants naturels prennent naturellement des précautions pour éviter l’hypothermie et les chutes. Mais les blessures de l’hiver chez les personnes âgées ne sont pas toutes physiques. Avec les courtes périodes d’ensoleillement et l’isolement qui survient lorsque l’on sort moins souvent, les aînés ne sont pas à l’abri de la dépression saisonnière ou d’autres formes de dépression. Qu’est-ce que la dépression saisonnière? La dépression saisonnière (aussi appelée trouble affectif saisonnier ou dépression hivernale) est un état dépressif qui apparaît durant l’automne et l’hiver, pour disparaître au printemps. Les personnes âgées qui souffrent de dépression saisonnière présentent généralement des symptômes similaires à ceux des gens qui sont aux prises avec d’autres formes de dépression. Ces symptômes incluent la perte d’énergie, l’état léthargique, la fatigue. Les aînés en dépression saisonnière présenteront aussi d’autres symptômes comme l’hypersomnie et l’hyperphagie (les excès de table, ou le fait de trop manger). Ces changements mentaux et hormonaux découlent habituellement d’un manque de vitamine D et de la durée réduite de la luminosité durant les journées d’hiver. Que faire contre le trouble affectif saisonnier chez les aînés? Même si la dépression hivernale des personnes âgées peut être traitée avec des antidépresseurs, il demeure d’autres moyens d’aider un proche qui s’en trouve affecté. La luminothérapie est un traitement très répandu contre les symptômes de la dépression saisonnière chez les aînés. Elle consiste en l’utilisation d’une lampe spéciale qui émet une lumière non colorée intense qui imite la lumière naturelle du soleil. Demandez à votre proche de s’asseoir devant cette lampe de 30 à 45 minutes chaque matin. C’est une bonne façon de compenser le...
7 trucs pour créer un milieu de vie paisible et joyeux pour les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

7 trucs pour créer un milieu de vie paisible et joyeux pour les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Avez-vous remarqué à quel point notre environnement immédiat peut avoir beaucoup d’effet sur notre état d’esprit? L’énergie qu’une pièce dégage peut même affecter notre humeur dès qu’on y met les pieds! Les aînés qui choisissent de continuer de vivre dans leur foyer se trouvent à y passer de plus en plus de temps. La santé peut parfois refroidir nos ardeurs, les activités sociales deviennent moins fréquentes, les gens ont diverses raisons de passer beaucoup de temps chez eux. Aménager un lieu positif pour les aînés Plus un aîné passe du temps chez lui, plus il est important non seulement que son milieu de vie réponde à ses besoins de sécurité et de mobilité, mais aussi qu’il soit plaisant, tranquille, confortable et débordant d’énergie positive. En faisant quelques aménagements bien ciblés, les personnes âgées et leurs aidants peuvent apporter dans chaque pièce une énergie positive bénéfique. L’état d’esprit des occupants en sera affecté pour le mieux, pour que le temps passé à la maison soit tranquille et heureux. Des trucs pour aménager un domicile paisible et joyeux Enlevez le négatif. Il peut être difficile de se sentir calme et jovial dans un domicile encombré de meubles, de bibelots ou de photos qui provoquent des sentiments désagréables. Déterminez quels sont ces éléments négatifs du décor qui raniment de mauvais souvenirs et des émotions négatives, puis sortez-les de la maison. Ajoutez du positif. Si certains objets sont liés à des sentiments négatifs, d’autres peuvent servir à nous rappeler d’agréables pensées et des souvenirs heureux. Tout ce qui donne un sourire à un aîné ou qui apporte de la joie dans sa journée...

Les bienfaits du plein air chez les aînés

Au Canada, le printemps a le don de se faire attendre, n’est-ce pas? Mais le voici! Et avec son arrivée, nous avons avantage à mettre le nez dehors. Parmi les habitudes de vie qui aident les gens à vieillir en santé, l’activité physique régulière trône au sommet. Elle améliore la santé cardiovasculaire et diminue les risques de maladies chroniques chez les aînés. Nous avons tendance à faire moins d’exercice à l’intérieur, c’est pourquoi il est bon de rappeler les avantages des activités extérieures. Au-delà de l’activité elle-même, le fait d’aller jouer dehors nous apporte aussi les nombreux bienfaits de l’air pur et de la lumière. Les bienfaits de l’activité physique chez les aînés Vous vous en doutez sûrement : l’activité physique offre des bienfaits multiples. Il vaut tout de même la peine de rappeler leur vaste étendue. Voici donc quelques-unes des bonnes raisons de faire l’activité physique : se maintenir en bonne santé en général; améliorer l’humeur; retarder la perte d’autonomie; entretenir les capacités cardiorespiratoires; favoriser la souplesse des articulations; oxygéner les tissus; combattre l’ankylose et l’ostéoporose; brûler les excès de graisse et de sucre; perdre du poids; abaisser le taux de mauvais cholestérol; augmenter le débit cardiaque; régulariser la tension artérielle. Pensez-y! Vous saurez trouver les activités qui vous conviennent, que ce soit la marche, le jardinage ou un peu de gymnastique. Le vélo est populaire chez les aînés, entre autres parce que la position assise soulage les membres inférieurs. La natation, quant à elle, diminue les effets de la gravité, ce qui est bon pour les articulations et facilite le travail des muscles. Elle a aussi de bons effets...