Le vaccin contre la grippe, ça vaut la peine!

Le vaccin contre la grippe, ça vaut la peine!

Qui n’a jamais été accablé par la grippe? Cette maladie si tenace revient en force tous les hivers et ses effets sont toujours aussi désagréables. Et malheureusement, les personnes âgées de 65 ans et plus sont parmi celles qui ont le plus de risques de développer des complications si elles ont la grippe. Ces complications incluent la déshydratation (à cause de la transpiration qui accompagne la fièvre), la pneumonie, la bronchite, la sinusite et l’otite. Bref, les aînés ont vraiment avantage à éviter la grippe autant que possible. Un très bon moyen de se tenir loin de la grippe est de se faire vacciner chaque année. C’est ce que font des milliers de Québécois depuis des années. Vous entendez peut-être des gens dire tout et son contraire au sujet du vaccin contre la grippe, de ses effets, etc. Peut-être est-il temps de faire le point? Allons-y! Le rhume n’est pas une grippe Premièrement, il est important de connaître la différence entre la grippe et le rhume. Bien des gens confondent ces deux infections des voies respiratoires. Cette confusion est à la source de certaines opinions sur le vaccin : le vaccin ne vous empêchera pas d’avoir un rhume! Il n’en demeure pas moins utile pour prévenir les maux beaucoup plus douloureux qui viennent avec la grippe. Le vaccin contre la grippe ne vous rendra pas malade « Le vaccin contre la grippe est sécuritaire. Il ne peut pas transmettre la grippe ni aucune autre maladie. » Le site Web du ministère de la Santé explique que des programmes de surveillance sont en place à cet effet. Six mois d’efficacité antigrippe Il faut environ deux...

Soulager son rhume naturellement

Nous avons déjà parlé des moyens d’éviter la grippe, mais malgré nos efforts, il est difficile de rester à l’abri du rhume. Moins pénible que la grippe, il n’en est pas moins agaçant! (Pour mieux connaître les différences entre le rhume et la grippe, consultez ce tableau du Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec.) Voici quelques manières de combattre le rhume de façon naturelle. Prévenir Tout d’abord, voyons comment on peut tenter de se tenir loin du rhume. Tout d’abord, on doit préparer son corps dès l’automne. Il est donc bon de commencer tôt à consommer beaucoup de fruits comme le citron, l’orange, le kiwi, le pamplemousse, etc. En fait, on peut en prendre toute l’année! La vitamine C de source naturelle, l’échinacée, le gingembre, l’oignon, les légumes verts et les tomates aideront aussi, si on en prend avant de ressentir les symptômes du rhume, à réduire la force de ceux-ci. Il en va de même pour l’ail, si on le consomme frais ou séché. N’attendez pas d’avoir le rhume; consommez-en dès maintenant! Soulager Malheureusement, il n’y a pas de remède pour vraiment guérir le rhume. On ne peut que soulager nos symptômes le mieux possible, tout en s’accordant du repos et en buvant beaucoup d’eau. Certains médicaments en vente libre sont susceptibles de retarder la guérison, c’est pourquoi nous abordons plutôt ici quelques options plus naturelles. L’eau n’est pas le seul liquide qui pourra vous aider. Pensez aux bouillons chauds et épicés, qui aideront à dégager vos voies respiratoires. Utilisez aussi un appareil humidificateur (à air chaud et humide) ou même des inhalations aux vapeurs d’eucalyptus, une huile...

La grippe, on peut l’éviter!

Comme les médias l’ont beaucoup mentionné, la grippe est particulièrement virulente cette année. Virulente, oui, mais inévitable, non! Depuis quelques semaines, les rapports de surveillance de l’influenza de l’Agence de la santé publique du Canada indiquent un taux de visites chez le médecin causées par la grippe plus élevé que celui prévu pour cette période de l’année. La grippe a frappé fort et tôt cet hiver. Cela dit, si on sait la reconnaître et s’en prémunir, on peut éviter d’attraper la grippe ou, du moins, en diminuer les effets. Rhume ou grippe? Il faut d’abord faire la différence entre rhume et grippe. Le rhume est une infection mineure des voies respiratoires supérieures et ses symptômes incluent la toux, le mal de gorge, l’écoulement nasal et la congestion.   La grippe, quant à elle, est potentiellement plus grave et s’attaque aussi aux poumons. On parle de grippe lorsqu’on ressent soudainement des maux de tête, des douleurs musculaires et de la fièvre. D’autres symptômes sont possibles; consultez-en la liste ici. Prudence pour les aînés Les personnes âgées font partie des personnes les plus susceptibles de souffrir de complications dues à la grippe, avec les enfants et les gens qui souffrent de maladies chroniques comme le diabète, l’anémie, le cancer, l’affaiblissement du système immunitaire, le VIH et des maladies du rein. C’est pourquoi il est important de savoir comment la prévenir! En premier lieu, il y a le vaccin contre la grippe. Les autorités gouvernementales recommandent fortement la vaccination pour les personnes de 65 ans et plus, et ce, chaque année. Autre moyen de défense capital : se laver les mains souvent et avec...