La danse pour soigner l’incontinence

Comment un jeu vidéo pourrait-il bien servir à diminuer les fuites urinaires chez les femmes âgées souffrant d’incontinence? C’est pourtant une idée qui a germé dans l’esprit d’une chercheuse de l’Université de Montréal! Objectif : diminution des fuites urinaires On le sait, l’exercice physique a de multiples bienfaits. Dans le cas qui nous intéresse, le point de départ est l’effet bénéfique du renforcement des muscles du plancher pelvien pour diminuer la fréquence des fuites urinaires. Des programmes d’exercices en physiothérapie existent déjà, mais la Dre Chantal Dumoulin, Ph. D., titulaire de la Chaire de recherche du Canada en santé urogynécologique et vieillissement, chercheuse à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et professeure agrégée au programme de physiothérapie de l’École de réadaptation de l’Université de Montréal, cherchait, avec ses collègues, un moyen d’augmenter l’efficacité d’un tel programme. Avec un groupe de 24 participantes, l’étude consistait à ajouter au programme des exercices de danse réalisés avec une console de jeu vidéo. Les résultats ont montré une plus grande diminution des fuites urinaires, aucun abandon en cours de programme et un taux de participation plus élevé. Bref, avec la danse, le programme d’exercice a été plus efficace et a fait l’objet d’une adhésion augmentée. Traiter l’incontinence urinaire par le plaisir Selon les chercheuses, la clé de ce succès est le plaisir! « L’adhésion au programme est un facteur clé de réussite du programme : plus on pratique, plus on renforce nos muscles du plancher pelvien. Notre défi était de motiver les femmes à se présenter chaque semaine. Nous avons rapidement compris que la danse constituait pour les femmes un moment de plaisir qu’elles ne voulaient pas manquer! L’aspect...

Santé du cœur : une pomme par jour!

Tout le monde connaît la maxime… « Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours. » Bien sûr, ce n’est pas tout à fait vrai, mais c’est loin d’être faux! Des chercheurs britanniques de l’Université d’Oxford viennent de publier une étude qui démontre que si on prescrivait une pomme par jour à tous les adultes de 50 ans et plus au Royaume-Uni, cela éviterait 8500 décès liés aux problèmes cardiaques chaque année dans ce pays. Les effets bénéfiques de la pomme à l’égard des maladies cardiaques seraient donc similaires à ceux des statines, déjà prescrites comme médicament pour réduire les risques de problèmes cardiaques et pour réguler le taux de cholestérol dans le sang. Les scientifiques recommandent tout de même aux gens qui prennent de statines de continuer leur traitement. Cela dit, on évalue que tout le monde aurait grandement avantage à consommer une pomme par jour. De plus, là n’est pas le seul effet positif de la pomme. On sait aussi qu’elle aide à améliorer les fonctions respiratoires et la santé digestive, en plus de diminuer les risques de cancers et de prévenir les cataractes. Comme nous l’avons appris à l’école, elle aide aussi à nettoyer les dents! Les autres fruits demeurent recommandés, bien sûr! D’ailleurs, il est bon d’en concommer plus d’un par jour et de divers types. Cela dit, le simple calcul présenté par les chercheurs d’Oxford montre à quel point un simple petit changement dans nos habitudes alimentaires peut faire une différence importante. Des recettes? Croquer une pomme jour après jour vous semble un peu monotone? On peut la préparer de toutes sortes de façons! Le site Web...