10 solutions contre le stress et l’épuisement chez les proches aidants

Dans notre précédent article, nous présentions 10 symptômes du stress et de l’épuisement chez les proches aidants. Maintenant que nous connaissons les principaux signes qui, chez soi ou chez les gens qui nous entourent, peuvent être des indices d’une trop grande fatigue physique et émotionnelle chez les aidants naturels, nous allons aborder diverses manières d’y faire face. 1. Prendre les symptômes de dépression au sérieux Les proches aidants subissent une diminution de leur qualité de vie. C’est un grand changement que de devoir prendre soin d’un proche jour après jour. On peut se sentir frustré par ce qu’on a perdu et dépassé par les événements. Ce qui n’est au départ que fatigue peut devenir plus grave et se changer en anxiété ou en dépression. Ces maux doivent être traités. Commencez par en parler à un médecin. Il est incontournable qu’on commence par s’assurer que d’autres problèmes de santé ne sont pas en train de vous miner et de provoquer des symptômes s’apparentant à ceux des problèmes de santé mentale. Surtout, n’oubliez pas que vous avez vos limites : vous ne pouvez pas tout faire tout seul! De plus, un examen médical régulier, c’est toujours important. Cela pourrait vous éviter un autre symptôme dont nous parlions dans notre article précédent, celui du système immunitaire affaibli. 2. Le précieux sommeil Ne lésinez pas sur le sommeil. On ne dira jamais assez à quel point dormir au moins sept heures par nuit peut avoir des effets positifs. Avec l’alimentation, le sommeil est à la base des forces dont vous avez besoin. 3. Le contact avec la famille et les amis : ventilez! Vous êtes à...

10 symptômes du stress et de l’épuisement chez les proches aidants

Il est connu que les proches aidants en ont beaucoup sur les épaules. Les tâches et les responsabilités qui incombent aux gens qui prennent soin d’un proche sont non seulement nombreuses, mais capitales. Prendre soin d’un proche à temps plein est un défi important, tout comme le fardeau psychologique que cela représente. Pour continuer de vivre sainement, les aidants naturels ont besoin de savoir comment reconnaître les signes de l’épuisement. Vous êtes un proche aidant? Quelqu’un de votre entourage a de telles responsabilités? Apprenez à reconnaître les indicateurs avant qu’il soit trop tard. Les signaux à reconnaître Fatigue de plus en plus grande C’est plutôt normal, vu les circonstances, mais il ne faut pas négliger ce signal pour autant! Impatience, irritabilité; la personne passe de la colère à la tristesse en un moment On peut se sentir dépassé à force de subir la fatigue autant émotionnelle que physique. Émotivement, la personne peut avoir des réactions inhabituelles ou imprévues. Perte graduelle de contact avec les amis et la famille Tout le monde a besoin d’une pause à l’occasion. Un repas avec des amis peut parfois donner une dose d’énergie positive. Toutefois, les proches aidants s’en privent souvent, que ce soit par culpabilité ou par manque de ressources. Perte d’intérêt pour des activités que la personne aimait auparavant « Je ne la reconnais plus », disons-nous parfois au sujet d’une personne de notre entourage. Notre amie aimait faire des marches, jouer aux cartes, ou bien elle nous parlait souvent de ses lectures. Si une personne cesse une activité qu’elle aimait faire, il y a lieu de se poser des questions. Affaiblissement du système...