Braver la douleur chronique chez les aînés – Laval, Montréal

Braver la douleur chronique chez les aînés – Laval, Montréal

Le fait d’avoir à tolérer une douleur constante et parfois paralysante peut amener les aînés à se retirer de leurs activités et de leurs relations, jusqu’à cesser de prendre part à des aspects de leur vie qui sont satisfaisants et agréables. Beaucoup de personnes âgées acceptent simplement la douleur comme faisant partie du vieillissement et ne cherchent pas de soutien ni de traitement. Il est donc important que les aidants naturels et les proches demeurent attentifs aux changements de comportement afin de reconnaître les situations de douleur chronique et d’encourager les aînés à agir avant que la douleur ne soit trop grande. Qu’est-ce que la douleur chronique? La douleur chronique, par opposition à la douleur aiguë, est une douleur qui dure pendant une période prolongée. Ce type de douleur obstinée provient souvent d’un problème de santé chronique sous-jacent, mais il y a des circonstances dans lesquelles aucune cause précise de douleur ne peut être trouvée. Dans ces cas, la douleur chronique est décrite comme une maladie en soi. La douleur chronique peut être accablante. Elle peut donner l’impression de prendre le dessus sur la vie d’un aîné, mais il existe des stratégies et des comportements qui peuvent aider à soulager la douleur. Des signes de douleur chronique De nombreuses personnes âgées acceptent simplement la douleur comme faisant partie du processus de vieillissement. Elles essaient simplement de l’endurer plutôt que de chercher de l’aide. Il est toutefois important que les aînés parlent à un professionnel de la santé lorsqu’ils souffrent de douleur chronique. Ce professionnel pourra essayer de trouver les causes sous-jacentes en vue de traiter celles-ci avant que la...
Un aîné peut changer sa vie avec la pleine conscience – Laval, Montréal, Rive-Sud

Un aîné peut changer sa vie avec la pleine conscience – Laval, Montréal, Rive-Sud

À mesure que nous nous frayons un chemin parmi les côtés les plus complexes de nos vies, nous nous efforçons souvent d’améliorer notre état d’esprit et notre sentiment de bien-être. Dans cet esprit, la pleine conscience peut être un outil pratique et facile d’accès. Qu’est-ce que la pleine conscience pour les aînés? La pleine conscience est une pratique à travers laquelle une personne concentre son attention sur le moment présent tout en prenant conscience de toutes les pensées, les sensations et les sentiments qui surviennent en elle, et ce, sans porter de jugement sur ceux-ci. La pleine conscience peut aider une personne âgée à bien prendre contact avec son environnement et avec les émotions suscitées par la situation présente, par les événements qui l’entourent. On a parfois tendance à ignorer ou à réprimer les pensées et les sentiments qui sont négatifs ou qu’on gère difficilement. La pleine conscience encourage plutôt une personne à se concentrer sur ces émotions et à les voir telles qu’elles sont, ce qui aide à calmer l’esprit. Au lieu de se laisser aller à ruminer le passé ou à s’inquiéter pour l’avenir, il s’agit d’être tout à fait conscient de ce qui se passe en ce moment même, autant autour de soi qu’en soi. Comment la pleine conscience peut aider les aînés La vie amène beaucoup de défis aux personnes âgées, et celles-ci font face à diverses difficultés physiques et émotionnelles. La pleine conscience peut aider à diminuer l’impact de ces difficultés, à les rendre plus faciles à gérer. Voici quelques exemples des bienfaits de la pratique de la pleine conscience chez les aînés : l’amélioration...
Comment éviter la dépression saisonnière chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Comment éviter la dépression saisonnière chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

En plein hiver, les aînés et les aidants naturels prennent naturellement des précautions pour éviter l’hypothermie et les chutes. Mais les blessures de l’hiver chez les personnes âgées ne sont pas toutes physiques. Avec les courtes périodes d’ensoleillement et l’isolement qui survient lorsque l’on sort moins souvent, les aînés ne sont pas à l’abri de la dépression saisonnière ou d’autres formes de dépression. Qu’est-ce que la dépression saisonnière? La dépression saisonnière (aussi appelée trouble affectif saisonnier ou dépression hivernale) est un état dépressif qui apparaît durant l’automne et l’hiver, pour disparaître au printemps. Les personnes âgées qui souffrent de dépression saisonnière présentent généralement des symptômes similaires à ceux des gens qui sont aux prises avec d’autres formes de dépression. Ces symptômes incluent la perte d’énergie, l’état léthargique, la fatigue. Les aînés en dépression saisonnière présenteront aussi d’autres symptômes comme l’hypersomnie et l’hyperphagie (les excès de table, ou le fait de trop manger). Ces changements mentaux et hormonaux découlent habituellement d’un manque de vitamine D et de la durée réduite de la luminosité durant les journées d’hiver. Que faire contre le trouble affectif saisonnier chez les aînés? Même si la dépression hivernale des personnes âgées peut être traitée avec des antidépresseurs, il demeure d’autres moyens d’aider un proche qui s’en trouve affecté. La luminothérapie est un traitement très répandu contre les symptômes de la dépression saisonnière chez les aînés. Elle consiste en l’utilisation d’une lampe spéciale qui émet une lumière non colorée intense qui imite la lumière naturelle du soleil. Demandez à votre proche de s’asseoir devant cette lampe de 30 à 45 minutes chaque matin. C’est une bonne façon de compenser le...
5 choses à savoir sur la dépression chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

5 choses à savoir sur la dépression chez les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

Selon une étude de l’Institut de la statistique du Québec, 20 % des personnes âgées au Québec montrent des signes de dépression. La dépression chez les aînés est encore plus répandue chez ceux qui vivent en centre d’hébergement. De plus, une forte majorité des aînés ne cherchent pas à obtenir de l’aide pour faire face à leur dépression. Celle-ci demeure souvent non diagnostiquée, et les personnes qui en souffrent ne savent pas toujours reconnaître ses symptômes. Pour les aidants qui côtoient des aînés au quotidien, il est important de savoir reconnaître les signaux de la dépression. Leur vigilance peut faire en sorte que leurs proches ne souffriront pas en silence ou inutilement. Voici cinq choses importantes que tout aidant doit savoir afin de reconnaître la dépression et d’obtenir un diagnostic et un traitement. C’est un bon moyen d’aider leur proche à faire face à la dépression. 1. Reconnaître les signes Naturellement, tous les gens ne montrent pas les mêmes symptômes en cas de dépression, mais les signes qui suivent peuvent servir d’indice que quelque chose ne va pas. Un état d’abattement persistant; des sentiments d’anxiété, de peur, de culpabilité ou d’inquiétude; la douleur psychologique; la perte d’intérêt envers des activités autrefois aimées; les troubles du sommeil; la perte d’énergie ou la fatigue chronique; l’irritation ou l’impatience envers tout et rien; des changements dans l’appétit, la perte ou la prise de poids; des difficultés de concentration. 2. Les comportements symptomatiques Lorsque la dépression n’est pas soignée, les aînés qui en souffrent peuvent voir leur santé émotionnelle et physique affectée de diverses façons. Voici certains symptômes et indicateurs à surveiller. Les crises...
Soutenir un aîné en deuil – Laval, Montréal, Rive-Sud

Soutenir un aîné en deuil – Laval, Montréal, Rive-Sud

La bouleversante tristesse suscitée par un deuil peut affecter de manière importante la santé mentale et physique d’une personne âgée. À mesure que l’on avance en âge, on doit faire face de plus en plus souvent à la mort et au deuil, car on perd de plus en plus souvent des êtres chers. Tout le monde sait que le chagrin qui suit une telle perte est difficile à surmonter. Tout de même, il est important d’être conscient des manières particulières dont les aînés peuvent être affectés par les émotions et les pensées qui accompagnent la perte d’une personne qu’ils aiment. Les effets du deuil sur la santé des aînés Les sentiments qui surgissent lorsqu’on perd une personne importante de notre vie peuvent être dévastateurs et accablants. Ils peuvent affecter de nombreux aspects de notre santé tout comme notre capacité à bien profiter de la vie de tous les jours. La recherche a montré que le deuil peut affecter de manière importante le système immunitaire d’un aîné. Il affaiblit les globules blancs responsables de la lutte contre les bactéries, ce qui rend les personnes âgées plus vulnérables aux infections et aux maladies. En ce qui concerne la santé mentale et émotive, le deuil s’accompagne souvent de la dépression. Les aînés peuvent ressentir le découragement et la tristesse comme s’ils allaient durer pour toujours. Voici quelques autres symptômes, sentiments ou expériences qui peuvent survenir avec le deuil. Les troubles du sommeil; le sentiment de culpabilité du survivant; l’engourdissement émotionnel; les troubles de la concentration; des changements de l’appétit (augmentation ou diminution). Si une personne âgée est en deuil de son conjoint...