5 façons d’être un aîné actif en hiver – Laval, Montréal, Rive-Sud

5 façons d’être un aîné actif en hiver – Laval, Montréal, Rive-Sud

L’hiver vous donne les bleus? En dépit des activités motivantes du temps des fêtes, l’hiver nous donne parfois envie d’hiberner jusqu’au printemps. Les journées sont si courtes et froides, après tout! Mais il est important de demeurer actif autant physiquement que mentalement durant l’hiver, malgré les tempêtes et le soleil qui se couche en après-midi. Voici cinq trucs pour entretenir votre motivation à bouger, afin que vous puissiez conserver la santé et le bonheur toute l’année. 1. Socialisez Les gens ont tendance à avoir moins d’engagements sociaux durant l’hiver. On reste plus souvent à la maison. Le fait de vous isoler peut mener à une diminution de votre énergie et de votre motivation… qui vous mèneront à vous activer encore moins. Envisagez la possibilité de vous joindre à un club de lecture ou à toute autre organisation qui pratique un passe-temps que vous aimez. Visitez vos amis et votre famille aussi souvent que possible. En socialisant et en entretenant des relations significatives, non seulement on bouge, mais on améliore notre état d’esprit et, du même coup, notre engagement envers toutes sortes d’activités bénéfiques. 2. Équipez-vous Si vous n’avez pas les vêtements d’hiver qu’il vous faut, vous aurez moins tendance à vous aventurer à l’extérieur. Assurez-vous de vous équiper de tous les vêtements qui vous tiendront vraiment au chaud : manteau, tuque, mitaines, foulard, et des bottes aux semelles adhérentes pour prévenir les chutes. Vos sorties seront tellement plus confortables et agréables ainsi! 3. Le vrai mouvement L’entraînement est l’un des meilleurs moyens de demeurer en bonne santé physique et mentale. Une promenade dans votre quartier est déjà un beau prétexte...
L’importance de l’activité physique pour les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

L’importance de l’activité physique pour les aînés – Laval, Montréal, Rive-Sud

L’activité physique peut sembler plus complexe et moins attrayante aux yeux des personnes âgées, alors qu’elles constatent que leur corps ne fonctionne plus tout à fait de la même façon qu’avant. Il est bien sûr nécessaire d’être à l’écoute de son corps et de respecter ses limites, mais il n’en demeure pas moins qu’il est très important pour les aînés de continuer de pratiquer des activités physiques. C’est ainsi que vous pourrez maintenir un certain degré de forme physique dont tout le monde a besoin. Les effets naturels du vieillissement et les éventuels problèmes de santé apportent des changements à la mobilité et aux capacités physiques des aînés. Ils sont souvent forcés de faire des ajustements dans leurs habitudes. Malgré cela, il y a toujours moyen d’inclure dans son quotidien un certain degré d’activité physique et de mouvement. Cela peut apporter d’importants bienfaits pour la santé physique et mentale des aînés. L’activité physique au quotidien chez les aînés L’activité physique et le mouvement peuvent contribuer à créer un sentiment d’autonomie, d’indépendance et de contrôle. Voici une liste de suggestions qui peuvent vous encourager à faire une place au mouvement et à l’activité physique dans votre quotidien. Fréquentez des proches en bougeant. Faites en sorte que vos activités physiques soient des occasions de rencontrer des amis ou des membres de votre famille. Vous pouvez vous inscrire à un cours de tai-chi avec une amie, ou faire des marches ensemble afin de profiter de l’occasion pour avoir une agréable conversation tout en vous activant. Choisissez les activités que vous aimez. Afin de maintenir votre motivation et de garder vos nouvelles bonnes...

La danse pour soigner l’incontinence

Comment un jeu vidéo pourrait-il bien servir à diminuer les fuites urinaires chez les femmes âgées souffrant d’incontinence? C’est pourtant une idée qui a germé dans l’esprit d’une chercheuse de l’Université de Montréal! Objectif : diminution des fuites urinaires On le sait, l’exercice physique a de multiples bienfaits. Dans le cas qui nous intéresse, le point de départ est l’effet bénéfique du renforcement des muscles du plancher pelvien pour diminuer la fréquence des fuites urinaires. Des programmes d’exercices en physiothérapie existent déjà, mais la Dre Chantal Dumoulin, Ph. D., titulaire de la Chaire de recherche du Canada en santé urogynécologique et vieillissement, chercheuse à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et professeure agrégée au programme de physiothérapie de l’École de réadaptation de l’Université de Montréal, cherchait, avec ses collègues, un moyen d’augmenter l’efficacité d’un tel programme. Avec un groupe de 24 participantes, l’étude consistait à ajouter au programme des exercices de danse réalisés avec une console de jeu vidéo. Les résultats ont montré une plus grande diminution des fuites urinaires, aucun abandon en cours de programme et un taux de participation plus élevé. Bref, avec la danse, le programme d’exercice a été plus efficace et a fait l’objet d’une adhésion augmentée. Traiter l’incontinence urinaire par le plaisir Selon les chercheuses, la clé de ce succès est le plaisir! « L’adhésion au programme est un facteur clé de réussite du programme : plus on pratique, plus on renforce nos muscles du plancher pelvien. Notre défi était de motiver les femmes à se présenter chaque semaine. Nous avons rapidement compris que la danse constituait pour les femmes un moment de plaisir qu’elles ne voulaient pas manquer! L’aspect...