Soins de santé pour les aînés : les Canadiens inquiets

Young doctor holds the elderly woman handsCette semaine se déroule l’assemblée annuelle de l’Association médicale canadienne (AMC) à Calgary. À cette occasion, l’AMC a publié les résultats d’un sondage national réalisé par la firme Ipsos Reid au sujet des soins de santé pour les personnes âgées. Nous présentons ici un aperçu des résultats de cette consultation.

Lorsqu’on leur demande de choisir parmi trois priorités dans le domaine des soins de santé aux personnes âgées, les personnes interrogées sont 63 % à considérer que les gouvernements devraient concentrer leurs efforts sur les soins à domicile et les soins communautaires.

La présidente de l’AMC, la Dre Anna Reid, ne mâche pas ses mots lorsqu’elle commente les résultats de ce sondage : « L’anxiété qu’éprouvent les Canadiens au sujet des soins de santé dans leur soi-disant “âge d’or” est à la fois bien réelle et bien fondée », dit-elle. En effet, les chiffres sont éloquents : 93 % des Canadiens considèrent que le pays doit se doter d’une stratégie pancanadienne pour les soins de santé des personnes âgées à domicile et dans les hôpitaux, les foyers de soins palliatifs et les établissements de soins de longue durée. C’est aussi dans la même proportion que les Canadiens croient que le système de santé dans son ensemble serait amélioré si le Canada se dotait d’une stratégie exhaustive pour la santé des personnes âgées, car on diminuerait le fardeau imposé aux hôpitaux et aux établissements de soins de longue durée en aidant les personnes âgées à demeurer chez elles.

Privilégier le maintien à domicile

L’AMC affirme que, selon les recherches, le coût des soins pour un patient dans un établissement de soins de longue durée est de 126 $ par jour, alors qu’il totalise 842 $ par jour dans un hôpital. « Bien entendu, l’option à privilégier, qui serait aussi la moins coûteuse, consisterait à aider les Canadiens âgés à rester à domicile, tout en recevant les soins nécessaires », déclare l’AMC dans son communiqué.

Présente à l’assemblée annuelle de l’AMC cette semaine, la nouvelle ministre de la Santé du Canada, Rona Ambrose, a mentionné les soins aux aînés parmi ses priorités, mais sans fournir plus de précisions. Les personnes interrogées par le sondage, quant à elles, ont répondu dans une proportion de 89 % que les soins aux aînés représentent un problème d’intérêt national qui devrait intéresser tous les niveaux de gouvernement : fédéral, provincial et municipal.

Voilà donc un sujet qui préoccupe de plus en plus la population du Canada et qui continuera de faire l’objet de plusieurs débats dans les années à venir.

(Le sondage, effectué par téléphone entre le 17 et le 26 juillet 2013 auprès de 1000 Canadiens âgés de 18 ans et plus, présente une marge d’erreur de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, dans 95 % des cas.)

Sources

Assemblée annuelle de l’Association médicale canadienne

Résultats complets du sondage Ipsos Reid (PDF, 2,6 Mo)