Prendre soin d’un aîné atteint de la sclérose en plaques

aine-sclerose-en-plaques-283x424pxPrendre soin d’un aîné est une responsabilité qui comporte déjà des défis, mais ces défis sont plus grands lorsqu’il s’agit d’un aîné souffrant d’une maladie du système nerveux comme la sclérose en plaques (SP). La SP augmente les difficultés motrices qu’ont déjà les aînés. Ainsi, ce qui peut être pour certains une période difficile devient émotivement très ardu avec les effets à long terme de la maladie.

La SP est une maladie complexe. Ses symptômes peuvent être très différents d’un individu à l’autre et ils peuvent aussi varier avec le temps chez une même personne. La personne qui prend soin d’un aîné aux prises avec la sclérose en plaques doit être en mesure d’apporter un bon soutien autant vis-à-vis de besoins physiques qu’à l’égard de difficultés psychologiques. L’objectif sera toujours, bien sûr, de garder la personne âgée en aussi bonne santé que possible, tout en lui garantissant un maximum d’autonomie. Voici quelques manières pour les aidants de fournir un environnement de soutien positif et optimal aux aînés aux prises avec la sclérose en plaques.

Un environnement pratique et sécuritaire pour l’aîné

Puisque la SP affecte diverses régions du cerveau et de la moelle épinière, ses symptômes peuvent être très variés. Certaines personnes ont de légères difficultés dans leurs mouvements, d’autres sont incapables de marcher, et d’autres encore sont affectées au point de devoir être alitées.

On le sait, la perte de notre indépendance de mouvement est un état difficile à accepter. C’est pourquoi on voudra organiser l’espace de vie de l’aîné de manière à lui garantir un maximum d’autonomie. S’il peut s’asseoir et saisir les objets qui l’entourent, mais qu’il ne peut pas marcher, il est important de s’assurer que beaucoup des choses dont il aura besoin soient facilement accessibles autour de lui : nourriture, téléphone, lecture, etc. Un réfrigérateur à proximité sera bien pratique aussi. De la même manière, pour une personne qui ne peut sortir du lit par elle-même, on voudra s’assurer qu’elle ait à portée de la main diverses sources de divertissement.

Chez les aînés qui peuvent marcher, on prendra soin d’aménager l’espace de manière à faciliter leurs déplacements. S’ils utilisent une marchette, par exemple, on prévoira un espace suffisant pour circuler d’une zone à l’autre du domicile. Il sera bon aussi de prévoir des appuis à des endroits stratégiques.

Adapter les repas aux aînés atteints de SP

Les besoins nutritifs des aînés peuvent déjà être particuliers, mais c’est encore plus vrai dans le cas d’une personne atteinte de sclérose en plaques. Cette maladie peut faire en sorte que la personne ait de la difficulté à avaler, par exemple. Elle peut aussi avoir pour effet d’augmenter la fragilité des os, ce qui limitera d’autant plus les activités physiques possibles pour la personne. Conséquemment, on voudra aussi mieux surveiller son poids, pour éviter le développement d’autres problèmes de santé.

Les personnes atteintes de SP ont souvent une déficience au point de vue des vitamines D et B12, du calcium, du sélénium et du zinc. On a donc avantage à privilégier les aliments qui comportent beaucoup de ces éléments. Aussi, lorsque la SP provoque des tremblements, c’est sur le plan de la vaisselle et des ustensiles qu’on interviendra, par exemple avec des verres dotés d’un couvercle pour éviter les dégâts.

Les soins d’hygiène

Beaucoup de gestes que nous tenons pour acquis peuvent devenir difficiles pour une personne aux prises avec la SP. Les soins d’hygiène en font partie. Les aînés atteints de sclérose en plaques qui se trouvent limités dans leurs mouvements auront besoin d’un aidant pour ces activités intimes. L’aidant a avantage, dans ces situations, à développer une manière d’intervenir qui combine l’efficacité et la compréhension. Il est avisé de communiquer le mieux possible avec l’aîné, non seulement pour que l’aîné apprenne à accepter l’aide qu’il reçoit, mais aussi pour qu’il soit à l’aise pour exprimer tous ses besoins.

La médication et l’exercice physique

Il existe plusieurs catégories de médicaments contre la SP. Quels que soient ceux qui sont prescrits à l’aîné, ce dernier devra les consommer avec la même discipline et la même constance que tout autre médicament. Pour ce faire, il est bon de tenir un registre des médicaments consommés, des doses et des moments où celles-ci sont administrées. La tenue d’un tel registre sera souvent la responsabilité de l’aidant.

La sclérose en plaques peut rapidement provoquer une faiblesse musculaire dont les conséquences potentielles sont mauvaises pour la mobilité de la personne qui en souffre. Pour maintenir son niveau de mobilité, l’aîné suivra certains programmes d’exercices physiques. L’aidant aura là aussi un rôle à jouer en offrant de l’encouragement, du soutien et de l’assistance directe dans les exercices.

L’aide à la mobilité

Une multitude de produits peuvent être utiles pour améliorer la mobilité des aînés atteints de sclérose en plaques. Une planche de glissement peut aider le transfert d’un fauteuil à l’autre pour les personnes qui ne peuvent pas marcher. On peut aussi songer à l’utilisation d’un banc de douche, d’un cadre de toilettes et d’autres barres d’appui qui rendront la salle de bain plus pratique pour l’aîné. Sans oublier la marchette, la canne et le fauteuil roulant, bien sûr.

Les responsabilités d’un aidant sont importantes et parfois lourdes à porter. Il est essentiel de retenir, toutefois, ce que l’assistance à une personne âgée souffrant de sclérose en plaques a en commun avec le soutien à tout autre aîné : on doit jouer ce rôle en offrant beaucoup d’encouragement, de patience et de bienveillance. Ce sont des bienfaits dont tout le monde a besoin.

Avez-vous besoin d’aide pour prendre soin d’un aîné atteint de sclérose en plaques?

Retraite à domicile offre depuis déjà 20 ans des services d’aide à la maison pour les aînés. Nous sommes en mesure de venir en aide aux aidants et de prendre bien soin des personnes âgées qui font le choix de vivre à la maison. Nos services sont variés et adaptés aux besoins des aînés atteints de la SP. Contactez-nous aujourd’hui pour en savoir plus ou vérifiez quelle est la succursale de Retraite à domicile la plus près de chez vous.

Ressources

Société canadienne de la sclérose en plaques