Évitez les chutes grâce au tai-chi

Tai ChiCela ne fait aucun doute : les chutes sont un fléau pour les personnes âgées vivant à domicile. Selon Statistique Canada, elles sont à l’origine de 63 % des blessures dans cette tranche d’âge. Il est d’ailleurs estimé que 30 % des personnes âgées font au moins une chute par année. Les conséquences sont bien sûr néfastes sur les plans individuel, familial et social.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il va de soi que le meilleur moyen d’éviter ces blessures est de prévenir les chutes! C’est pourquoi les médecins et les chercheurs consacrent beaucoup d’énergie à la prévention : adaptation de domicile, soin des yeux, utilisation de semelles d’appoint… on ne laisse rien au hasard!

Mais la meilleure prévention contre les chutes demeure l’exercice physique. On propose beaucoup aux personnes âgées divers types d’exercices destinés au renforcement musculaire et à l’amélioration de l’équilibre. La physiothérapie et divers programmes d’exercice ont fait leurs preuves en ce domaine. Toutefois, une activité semble non seulement plaire beaucoup aux gens, mais elle donne aussi des résultats impressionnants : le tai-chi!

Le tai-chi?

Le tai-chi est un art martial chinois à la portée de tous. Il s’agit simplement d’une gymnastique dont les effets bénéfiques sont multiples sur le corps et la santé. Axé sur l’équilibre et l’énergie, le tai-chi peut être adapté à divers besoins. C’est ce qu’une équipe de chercheurs du Centre de recherche sur le vieillissement de l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke a accompli dans le cadre d’une importante recherche à long terme dont les résultats ont été publiés récemment.

En remplaçant des exercices de physiothérapie conventionnels par des routines de tai-chi, ils ont observé une réduction de 30 % de la probabilité que la personne âgée chute à nouveau au cours de l’année. Le programme, axé sur l’amélioration de l’équilibre, comportait des exercices de transfert de poids, de renforcement et de marche. Chaque exercice consistait en des mouvements très simples.

Parce que ça plaît!

Les chercheurs ont aussi constaté une chose qui n’était pas très complexe en termes scientifiques : l’une des raisons pour lesquelles le tai-chi s’avère plus efficace pour diminuer les risques de chutes, c’est que ce type d’exercice est plus dynamique et plus stimulant que les exercices conventionnels. Autrement dit, les gens aiment ça et le pratiquent plus assidûment! C’est simple, non? Alors, vous voulez essayer?

Sources

Le tai-chi, qu’est-ce que c’est? (sur PasseportSanté.net)

Court compte-rendu dans le site Web de l’Université de Sherbrooke

L’article scientifique publié récemment par les chercheurs de l’Université de Sherbrooke (en anglais) : « The effect of supervised Tai Chi intervention compared to a physiotherapy program on fall-related clinical outcomes: a randomized clinical trial ».