Budget Bachand : des mesures intéressantes pour les aînés

Le budget du ministre des Finances Raymond Bachand, présenté le 20 mars 2012, contient plusieurs mesures visant les personnes âgées du Québec. En voici un petit résumé.

Inciter les aînés à rester sur le marché de l’emploi

Le gouvernement veut encourager les aînés à demeurer sur le marché du travail en proposant un crédit d’impôt qui pourra atteindre 1504$ par année pour les travailleurs gagnant entre 5000 et 15 000$.

En outre, les personnes qui feront leur demande de prestation au RRQ après 65 ans verront leur prestation bonifiée.

Crédit d’impôt pour l’achat de biens pour le maintien à domicile et la convalescence

Le budget Bachand annonce un nouveau crédit d’impôt pour l’achat de biens visant à prolonger le maintien à domicile des personnes âgées de 70 ans et plus. Cette mesure permettra de financer en partie de l’équipement comme une douche de plain-pied, un fauteuil sur rail, un lit d’hôpital ou l’achat d’un système de télésurveillance. Les premiers 500$ ne sont pas admissibles au crédit d’impôt. La balance des achats est admissible à 20%. C’est donc dire que les clients de Retraite à domicile bénéficiant du service d’équipement médical et fournitures à domicile pourront se prévaloir d’un tel crédit d’impôt pour des articles sélectionnés.

Un autre crédit d’impôt pour les frais de convalescence des personnes âgées de 70 ans et plus sera également mis en place.

Bonification du crédit pour maintien à domicile

Le crédit d’impôt pour maintien à domicile passera de 4680$ à 6045$ pour une personne âgée autonome et de 6480 $ à 7095$ pour un aîné non autonome.

Crédit d’impôt aux aidants naturels

Le crédit d’impôt pour les aidants naturels d’une personne majeure passera de 607 $ par année en 2011 pour augmenter graduellement chaque année et plafonner à 1000 $ en 2016. Désormais, le conjoint d’une personne de 70 ans et plus incapable de vivre seule pourra être considéré comme aidant naturel.

Mesures sociales

Le gouvernement a annoncé une enveloppe de 150 M$ en 2011-2012 et de 200 M$ en 2012-2013 pour déployer le Plan d’investissement pour les personnes âgées. Ces fonds seront utilisés pour diverses actions, entre autres :

  • améliorer l’offre de soutien à domicile en région
  • mettre en place des unités de convalescence
  • développer des ressources intermédiaires pour les personnes semi-autonomes demandant moins de soins qu’en CHSLD.
  • des sommes supplémentaires seront allouées aux municipalités amies des aînés pour leur permettre d’adapter leurs infrastructures en fonction des besoins des aînés
  • divers organismes d’accompagnement des aînés obtiendront des crédits additionnels (carrefours d’information pour aînés, maisons des grands-parents)
  • consolidation du programme de certification des résidences pour personnes âgées
  • l’âge d’admissibilité au programme Allocation-Logement passera graduellement de 55 à 50 ans.

Ce sont là des mesures que plusieurs organismes comme la FADOQ jugent insuffisantes. Attendons cependant de pouvoir analyser la future politique Vieillir chez soi qui sera déposée au printemps par la ministre responsable des aînés, Marguerite Blais.

Sources :

Plan budgétaire du gouvernement du Québec

Faits saillants sur Radio-Canada