10 solutions contre le stress et l’épuisement chez les proches aidants

10 solutions au stress et à l'épuisement de l'aidantDans notre précédent article, nous présentions 10 symptômes du stress et de l’épuisement chez les proches aidants. Maintenant que nous connaissons les principaux signes qui, chez soi ou chez les gens qui nous entourent, peuvent être des indices d’une trop grande fatigue physique et émotionnelle chez les aidants naturels, nous allons aborder diverses manières d’y faire face.

1. Prendre les symptômes de dépression au sérieux

Les proches aidants subissent une diminution de leur qualité de vie. C’est un grand changement que de devoir prendre soin d’un proche jour après jour. On peut se sentir frustré par ce qu’on a perdu et dépassé par les événements. Ce qui n’est au départ que fatigue peut devenir plus grave et se changer en anxiété ou en dépression. Ces maux doivent être traités. Commencez par en parler à un médecin. Il est incontournable qu’on commence par s’assurer que d’autres problèmes de santé ne sont pas en train de vous miner et de provoquer des symptômes s’apparentant à ceux des problèmes de santé mentale. Surtout, n’oubliez pas que vous avez vos limites : vous ne pouvez pas tout faire tout seul!

De plus, un examen médical régulier, c’est toujours important. Cela pourrait vous éviter un autre symptôme dont nous parlions dans notre article précédent, celui du système immunitaire affaibli.

2. Le précieux sommeil

Ne lésinez pas sur le sommeil. On ne dira jamais assez à quel point dormir au moins sept heures par nuit peut avoir des effets positifs. Avec l’alimentation, le sommeil est à la base des forces dont vous avez besoin.

3. Le contact avec la famille et les amis : ventilez!

Vous êtes à bout? On peut souvent croire que nos problèmes n’intéressent personne, mais sachez que le simple fait de parler à un ami peut vous faire un grand bien. Donnez un coup de fil, videz-vous le cœur! Parlez de vos frustrations et de vos craintes. Cela vous aidera à faire diminuer votre stress et votre sensation de solitude.

4. Une vraie pause

Trouvez un moment dans la semaine où vous prendrez du temps pour vous-même. Une sortie au cinéma avec un ami? Un repas au restaurant? Donnez-vous du temps pour vous changer les idées, tout simplement! Ça fait tellement de bien! Jetez un coup d’œil à notre forfait « Service de repos aux aidants naturels », c’est peut-être le coup de pouce qu’il vous faut.

5. Mangez bien

Une bonne alimentation demeure un incontournable pour vous aider à traverser toute période difficile. Comme toujours, le fait d’avoir une diète équilibrée a un impact direct sur votre santé physique et mentale!

6. Faites une liste réaliste

On l’a dit : il est normal de ne pas pouvoir tout faire, tout le temps. Faites un horaire précis, mais réaliste pour vos journées. Suivez cet horaire et vous verrez que vous réussissez à accomplir beaucoup de choses. Au lieu de ne voir qu’une montagne de tâches devant vous, vous vous retrouverez à la fin de la journée devant une liste de tâches accomplies. C’est beaucoup mieux pour le moral! Mais n’oubliez pas : l’horaire établi doit être réaliste.

7. L’activité physique

Sur l’horaire de chaque journée, assurez-vous de toujours inscrire une activité qui vous fera bouger. L’exercice physique est une façon magique de diminuer le stress et de se remonter le moral. Faites un peu de marche rapide, au moins quelques minutes, et vous verrez la différence!

8. Consultez un professionnel

On est souvent surpris du bien que peuvent nous faire quelques consultations auprès d’un professionnel capable de nous donner les outils pour passer à travers les épreuves. Consultez un psychologue, un psychothérapeute, un travailleur social… Ils sont là pour ça!

9. Acceptez qu’on vous aide

On peut parfois être bien surpris de l’aide qu’on obtient de notre famille et de nos amis, lorsqu’on prend le temps d’en demander. Prenez la peine d’exprimer clairement à votre entourage la situation dans laquelle vous êtes, l’ampleur de vos responsabilités et vos limites pour répondre à tout ce qu’on demande de vous. Peut-être pourrez-vous établir un réseau d’aide, des gens qui vous donneront les petites pauses et les moments de répit dont vous avez besoin pour pouvoir continuer d’assumer vos responsabilités à long terme.

Notez aussi que des groupes sont là pour vous aider. Vous aimerez sûrement avoir l’occasion de partager avec des gens qui vivent des situations comme la vôtre. Renseignez-vous dans votre communauté pour trouver des organisations qui offrent du soutien aux proches aidants. Sur le plan national et régional, par exemple, l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal a mis sur pied le site web aidant.ca, qui présente « de l’information, du soutien et de la formation qui vous faciliteront la vie et vous aideront à prendre aussi soin de vous ». On y trouve une formation en ligne pour les proches aidants de personnes âgées intitulée MeSSAGES : Méthode électronique de soutien aux stratégies d’apprentissage à la gestion du stress.

Notez aussi que l’organisme L’Appui pour les proches aidants d’aînés et présent dans toutes les régions du Québec et offre des services variés, comme du soutien psychosocial, de la formation, de l’information, etc.

10. Retraite à domicile peut vous aider

Enfin, n’oubliez pas d’envisager de faire appel à notre programme de soutien aux aidants naturels. Nous sommes à votre disposition pour vous décrire en détail nos services et surtout vous offrir exactement ceux qui répondront à vos besoins. Appelez-nous, ou consultez la liste de tous les services offerts par nos succursales à travers le pays.