10 signes pour reconnaître la maladie d’Alzheimer

Maladie du cerveau dégénérative et évolutive, la maladie d’Alzheimer demeure un fléau important pour ses victimes et leur famille. En plus de la perte de mémoire, elle est caractérisée par des changements d’humeur et de comportement ainsi que par la difficulté à réaliser les tâches simples du quotidien.

On ne connaît pas encore les causes exactes de la maladie, mais certains facteurs de risque ont été reconnus : l’âge, le sexe (les femmes sont touchées en majorité), les antécédents familiaux, les gênes, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les lésions à la tête et la trisomie 21.

Alors qu’il peut naturellement être difficile de se rendre compte soi-même qu’on en souffre, cette maladie présente des signes précurseurs qu’on peut surveiller, tant chez soi que chez nos proches.

Les signes

La Société Alzheimer du Canada a préparé une liste des 10 signes précurseurs qui peuvent nous aider à reconnaître la maladie rapidement.

  1. Perte de mémoire. Oublier un rendez-vous arrive à tout le monde, mais la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer oublie fréquemment des choses, comme des événements récents, sans plus s’en souvenir plus tard.
  2. Difficultés à exécuter des tâches familières. Des gens occupés oublient parfois de nourrir le chat, mais la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer aura de la difficulté à faire des choses habituelles, comme cuisiner un plat.
  3. Troubles du langage. Vous pouvez parfois chercher le bon mot pour exprimer une idée, mais il en est autrement lorsque quelqu’un oublie des mots faciles ou les remplace par des mots inappropriés, ce qui rend leurs paroles difficiles à comprendre.
  4. Désorientation dans l’espace et dans le temps. La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut se perdre dans son propre voisinage et oublier comment se rendre chez elle.
  5. Jugement affaibli. Les erreurs de jugement nous arrivent à tous, mais pas au point de porter des vêtements chauds un jour de canicule ou d’omettre de consulter pour un problème de santé.
  6. Difficultés avec les notions abstraites. Le calcul mental pose parfois problème, mais la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut souffrir de ce problème au point de ne plus savoir à quoi servent les chiffres.
  7. Objets égarés. La personne atteinte rangera les objets dans des endroits inappropriés, par exemple, elle rangera la bouilloire dans le frigo ou ses clés dans l’armoire de la salle de bain.
  8. Changements d’humeur ou de comportement. Chez la personne atteinte, les changements d’humeurs peuvent être très soudains. Ils passeront du calme à la colère, puis à une grande tristesse, sans raison apparente.
  9. Changements de personnalité. Une personne ouverte deviendra renfermée; des changements frappants seront remarqués : confusion, apathie, méfiance, peur…
  10. Perte d’intérêt. La perte d’enthousiasme peut être flagrante et importante chez la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle risque de devenir passive rapidement et d’avoir besoin d’encouragement pour prendre part à une activité.

Lorsqu’on reconnaît certains de ces signes, il est important de consulter un médecin, non seulement pour avoir accès rapidement au traitement, à l’information et à l’aide nécessaire, mais aussi parce que les divers changements énoncés ci-dessus peuvent aussi être provoqués par d’autres problèmes, comme la dépression, des interactions médicamenteuses ou une infection.

Alors, dans le doute, consultez!

Ressources

La Société Alzheimer Canada

La Fédération québécoise des sociétés Alzheimer